Payer moins d’impôts

Réduisez directement votre facture fiscale ISF et/ou IRPP,grâce à l’investissement dans les PME !

Innovantes : Les FCPI…
jusqu’à 12 000€ d’impôts en moins

Les FCPI, catégorie de Fonds Communs de Placements, se doivent de répondre à un certain nombre de critères d’investissement (caractéristiques d’entreprises en terme de chiffre d’affaires, d’effectifs par exemple).

Régionales : Les FIP…
jusqu’à 12 000€ d’impôts en moins

Les Fonds d’Investissement de Proximité sont investis majoritairement dans des PME répondant à un certain nombre de caractéristiques géographiques. Profitez de nouvelles opportunités d’investissement dans ces entreprises non cotées et diminuez directement vos impôts sur le revenu.

L’année de souscription, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt sur le revenu égale à :

  • 25% de votre investissement jusqu’à 24 000 € pour un couple marié, soit une réduction d’impôt maximale de 6000 €
  • 25% de votre investissement jusqu’à 12 000 € pour une personne seule, soit une réduction d’impôt maximale de 3000 €

Les plus-values réalisées dans le fonds ne sont distribuées qu’à la revente des parts d’OPCVM . Ces plus-values sont exonérées d’impôt (hors prélèvements sociaux). Pour bénéficier de ces avantages fiscaux, le souscripteur s’engage à conserver ses parts pendant au moins 5 ans. Cependant, les avantages fiscaux attribués ne seront pas remis en cause en cas de décès, d’invalidité ou de licenciement du souscripteur ou de son conjoint.

Les avantages fiscaux des FIP et des FCPI sont cumulables.

Réduction de l’impôt sur le revenu 2008 (payable en 2009) FCPI FIP Cumul FCPI/FIP
Réduction fiscale maximum en % de l’investissement 25% 25% 25%
Réduction fiscale maximum pour un célibataire 3 000€ 3 000€ 6 000€
Réduction fiscale maximum pour un couple marié 6 000€ 6 000€ 12 000€

En savoir plus.

FIP et FCPI ont plusieurs points communs au premier rang desquels figurent l’avantage fiscal et la possibilité d’investir à tous les stades de développement des entreprises faisant l’objet d’une prise de participation.

En revanche, ils se distinguent dans le type d’entreprises financées :

Dans le cas du FIP Dans le cas du FCPI
réaliser un CA < à 50 M€ pas de limitation en matière de CA
afficher un total bilan < à 43 M€ pas de limitation en matière de total bilan
employer moins de 250 personnes employer moins de 2 000 personnes
10% au moins doivent être des entreprises « jeunes » pas de quota minimum entreprises « jeunes »

L’actif d’un FIP doit être constitué pour 60% au moins de sociétés non cotées, issues de tous secteurs (y compris technologiques).

L’actif d’un FCPI doit être constitué pour 60% au moins de sociétés non cotées, disposant d’un caractère innovant (tous secteurs confondus).

NOUS CONTACTER

SEA Finance

Donnez de la hauteur à votre épargne !

Données à l'usage exclusif de SEA.