Skip links

Niches fiscales

Seules les réductions d’impôt au titre de l’emploi à domicile et du logement social en outre-mer échappent au « coup de rabot » prévu pour 2011.

  • Voici donc la liste prévisionnelle des niches fiscales concernées par la loi de finance :Réductions d’impôt au titre des investissements dans l’immobilier de loisirs (tourisme)
    Réduction d’impôt accordée au titre des investissements forestiers
    Réduction d’impôt au titre des investissements dans des résidences hôtelières à vocation sociale
    Réductions d’impôt accordées au titre de certains investissements réalisés outre-mer (y compris les créances reportées)
    Réductions d’impôt accordées au titre des souscriptions au capital des sociétés non cotées et des souscriptions de parts de FCPI et de FIP
    Réduction d’impôt au titre des souscriptions au capital de SOFICA
    Réduction d’impôt au titre des travaux de conservation ou de restauration d’objets mobiliers classés
    Réduction d’impôt au titre des dépenses supportées en vue de la restauration complète d’un immeuble bâti (réduction d’impôt « Malraux »)
    Réduction d’impôt au titre des souscriptions en numéraire au capital des SOFIPECHE
    Réduction d’impôt au titre des sommes versées sur un compte épargne codéveloppement
    Réduction d’impôt accordée au titre de l’investissement immobilier locatif neuf (« réduction d’impôt Scellier »)
    Réduction d’impôt au titre des investissements immobiliers dans le secteur de la location meublée non professionnelle (réduction d’impôt « LMNP »)
    Réduction d’impôt au titre des dépenses effectuées en vue du maintien et de la protection du patrimoine naturel (espaces naturels classés et assimilés)

    Crédit d’impôt au titre des équipements en faveur du développement durable et des économies d’énergie
    Crédit d’impôt au titre des dépenses en faveur de la prévention des risques technologiques
    Crédit d’impôt au titre des contrats d’assurance pour loyers impayés des logements locatifs conventionnés

Précisions utiles de l’administration à ce stade des débats parlementaires :

La réduction de 10% va s’appliquer au taux de chaque avantage concerné, ainsi qu’au plafond d’imputation de ces avantages, lorsqu’il existe.

Par ailleurs, cette réduction des avantages fiscaux ne sera pas prise en compte pour le calcul du droit à restitution au titre du bouclier fiscal . 

La réduction sera applicable à compter de l’imposition des revenus de l’année 2011 pour des dépenses payées à compter du 1er janvier 2011 (reports et étalements de réductions d’impôt acquises pour la première fois au titre d’années antérieures ne seront pas concernés ).

Exclus du champ de la mesure , les avantages fiscaux acquis à compter de l’imposition des revenus de l’année 2011, mais qui trouvent leur fondement dans une décision d’investissement immobilier formalisée avant le 1er janvier 2011 (acquisition de la résidence principale pour les intérêts d’emprunt y afférents, investissements immobiliers locatifs , etc.).

 

Return to top of page
Lire les articles précédents :
Loi de finance 2011 Cession titres

Les plus values de cessions réalisées à compter du 1er janvier 2011 sont taxées dès le 1er euro de cession (suppression du...

Fermer